De quelle manière faire un pronostic ? Définition de la notion de value-bet

Monté un pronostic

Avant de rentrée dans la notion de value, permettez-moi de vous détailler la méthodologie obligatoire pour faire un pronostic a la nuance de beaucoup de parieurs, il ne faut absolument pas avoir une idée de ce que vous voulez parier à partir des cotes que vous pouviez trouver sur le net. Ce laissé guide par les cotes est une erreur très courante observée chez les parieurs débutants.

La notion de value

Dès que vous avez fait votre pronostic, estimer son pourcentage de chances d’être un pronostic de winner. Jusqu’à présent on n’a toujours pas consulté les cotes de votre pronostic. C’est par ailleurs dorénavant que vous pouvez consulter la cote établie par votre bookmaker sur votre pronostic. Le but est de comparer votre pronostic avec celui de votre bookmaker, en convertissant celle du bookmaker en pourcentage.

• Réalisé le calcul : ( 1/cote ) *100 : comme ça vous pouvez avoir l’estimation du pourcentage de chances que le pronostic que le pronostic du bookmaker soit de winner ( car il faut aussi prendre en compte la marge du bookmaker ).

• Il s’agit dorénavant de distinguer les deux estimations : celle du bookmaker et la vôtre. Et c’est à ce moment précis que la notion de value-bet ( ou value ) entre en jeu.

• Diverses situations :

– Au cas où l’estimation du bookmaker est inférieure à votre estimation, le pronostic ( avec la cote attribuée ) représente un value-bet pour vous : il faut absolument jouer ce pari.

– Dans le cas où votre estimation et celle de bookmaker son égale, le pronostic ( avec la cote attribuée ) ne constitue pas un value-bet, mais elle tout de même acceptable.

– Au cas où l’estimation du bookmaker est plus grande que la vôtre, le pronostique ( avec la cote attribuée ) n’est en aucun cas un value-bet pour vous : il est par conséquent impensable de jouer ce pari, plus qu’il ne sera jamais « payé à sa juste valeur » par le bookmaker.

Tout ce cheminement pour vous dire qu’il très important de ne pas consulter les cotes pour avoir une idée de ce que l’on va parier, mais les consulté pour être certaine de jouer ou non. C’à fait une légère différence, mais très cruciale à appliquer pour gagner tous ces paris foot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *